phone

Contactez-nous 438-882-2491

Le stress

Le chien nous envoie des signaux que plusieurs ne connaient pas et cela est important pour éviter toutes les risques, car le chien nous parle peut importe s’il est bien ou mal à l’aise! Le stress est une réponse du corps qui réagit aux agressions physiques et psychologiques. Celui-ci peut occasionner de nombreux problèmes de comportements. La base serait les sources de stress chez le chien et ses signaux qu’il démontre.  Les principales sources peuvent être une mauvaise condition de gestation, un abandon fréquent en bas âge, un environnement inadéquat, une confusion, une blessure, un manque de socialisation, maltraitance, bagarre avec un autre chien et plus encore. Le chien démontre son stress en haletant rapidement, en transpirant des pattes, avec de la diarrhée ou des vomissements, se secouer, du léchage excessif, du tremblement, en vocalisant, des pellicules, etc. le stress en continu peut devenir de l’anxiété. L’animal se sent en danger en tout temps même si la source de stress n’est pas présente.

Les signaux d’apaisement

Le chien n’a certainement pas le même langage que nous. Mais, on peut décoder beaucoup de signes surtout ceux où le chien n’est pas à l’aise. Les signaux d’apaisement sont produits par les chiens pour ‘’s’autocalmer’’, pour  apaiser une situation de stress tendue. Ils expriment ses intentions pacifiques et qu’ils sont dans un état émotionnel inconfortable. Le chien peut bailler, s’étirer, se détourner la tête ou le corps entier, s’immobiliser, faire de mouvements lents, se lécher le museau, s’avancerez en biais, faire la position de jeux, se lever une patte, renifler le sol, etc.  Si cela ne fonctionne pas, il n’aura pas le choix d’utiliser ses réflexes de défense. Cela se fait en quatre étapes. Il doit figer, fuir, foncer et faire semblant. Certains chiens voient que tel réflexe ne fonctionne pas et s’il sait que mordre fonctionne, ils vont foncer tout de suite au lieu de figer ou fuir. Il ne faut jamais ignorer ses signes chez les chiens surtout pour les enfants ou n’importe quelle personne s’approchant d’un chien étranger qui est peut-être mal a l’aise. Pour éliminer le stress, l’humain doit modifier son environnement, renforcer les bons comportements et ne jamais punir le chien.

Des outils existe pour aviser les autres personnes que le chien est moins sociable comme des code de couleurs ( vert, jaune et rouge) ou des vestes décrivant « chien en entrainement ». Les gens au lieu de laisser leur enfant toucher ou même l’amoureux de chien désirant le flatter va s’abstenir et donner de l’espace au chien en besoin. Avec les signes, on comprend son malaise et on peut l’aider avec des techniques en thérapie si c’est de la peur ou de l’agression. Chiot, adulte ou sénior, c’est jamais trop tard!

Melanie Ferreira

Abonnez-vous à notre infolettre